Quelle formation est nécessaire pour une habilitation électrique ?

Dans le vaste univers du travail électrique, la sécurité est une priorité absolue. Les risques électriques sont omniprésents et peuvent entrainer des conséquences graves, voire fatales. Pour prévenir de tels dangers et assurer la protection des travailleurs, une habilitation électrique est indispensable.

L’habilitation électrique : une exigence réglementaire

La formation habilitation électrique n’est pas seulement une formalité; elle s’inscrit dans un cadre légal strict visant à prévenir les risques électriques. En effet, depuis le 1er juillet 2011, l’obtention d’une habilitation électrique est rendue obligatoire par le Code du travail pour toute personne effectuant des travaux sous tension ou intervenant à proximité des installations électriques.

Cette formation repose sur la norme NF C 18-510, qui établit les compétences et connaissances nécessaires à l’exécution sûre des opérations d’ordre électrique. C’est le référentiel technique sur lequel s’appuie l’employeur pour délivrer cette habilitation électrique.

Rendez-vous sur un site dédié pour en savoir plus à propos de cette formation.

Les différentes formations pour l’habilitation électrique

Même les professionnels qui ne sont pas électriciens de métier mais qui sont amenés à réaliser des manœuvres ou à travailler à proximité d’installations électriques ont besoin d’une habilitation. On distingue notamment les formations B0 H0 H0V pour les non-électriciens, avec des sessions de 1 jour, et BS BE HE Manœuvre sur 2 jours. Les tarifs sont généralement autour de 195€/jour.

Les électriciens, quant à eux, doivent suivre des formations approfondies telles que B1 B2 BC BR (3 jours) et B1 B2 BC BR H1 H2 (4 jours), essentielles pour garantir une sécurité optimale lors de leur travail quotidien sur des installations électriques complexes.

Le recyclage en habilitation électrique est crucial pour maintenir à jour les connaissances et compétences face à l’évolution des installations électriques et des risques électriques. Selon le rôle de chacun, le recyclage peut durer 1 ou 2 jours avec des coûts similaires à la formation initiale.

L’habilitation face aux nouvelles technologies

Face à l’avènement de la technologie verte et de l’électromobilité, des formations spécifiques sont désormais proposées, comme l’habilitation photovoltaïque BP ou l’habilitation pour les véhicules électriques. Le tarif et la durée de ces formations sont généralement à consulter auprès des organismes de formation, car elles peuvent varier en fonction des spécificités.

Le rôle des employeurs dans le processus d’habilitation

L’employeur est au cœur du processus d’habilitation. C’est lui qui, après avoir assuré que ses employés ont reçu la formation appropriée, délivre et maintient l’habilitation électrique. Pour cela, il doit s’assurer que leur formation soit conforme aux exigences de la norme NF C 18-510.

Dans le vaste univers du travail électrique, la sécurité est une priorité absolue. Les risques électriques sont omniprésents et peuvent…

Dans le vaste univers du travail électrique, la sécurité est une priorité absolue. Les risques électriques sont omniprésents et peuvent…